Chargement...
 

La formation en un clin d'oeil

Entre 2009 et 2012,  le Centre international de solidarité ouvrière (CISO) a mené un vaste chantier de recherche, de formation et d’éducation afin de mieux comprendre les différents outils du droit international et la façon dont ceux-ci peuvent être utilisés par les organisations syndicales, au Québec comme dans le monde. Tout au long du projet,  nous avons utilisé l’enjeu du travail migrant temporaire comme fil conducteur de notre réflexion.  Cela nous a permis d’illustrer fort concrètement les effets de la mondialisation sur le travail, tout en explorant une réalité qui est en forte croissance actuellement.

Dans le cadre du projet, une trousse d’information composée de 14 fiches pédagogiques a été créée. Cette trousse, disponible sur le site internet du CISO,  permet de mieux comprendre comment la mondialisation néolibérale transforme les emplois et entraîne les travailleuses et les travailleurs du monde dans une spirale vers le bas en matière de droits au travail. 

Des formations ont également été données dans plusieurs organisations syndicales partenaires du projet. Cela nous a  permis d’expérimenter plusieurs activités différentes et d’en venir à déterminer un canevas de base pour une formation d’une journée. Le présent guide est donc le fruit de cette démarche. Vous y retrouverez un descriptif des activités proposées dans le cadre de la formation, de même que les outils pédagogiques nécessaires à leur réalisation.  Nous vous encourageons fortement à utiliser la trousse, et plus spécifiquement les fiches qui sont mentionnées dans le cadre de chaque activité, afin de préparer votre animation.

Bien entendu, le but visé par cette formation n’est pas de transformer les militantes et militants syndicaux qui y participeront en experts du droit international ! Nous espérons plutôt qu’ils en ressortent avec une connaissance de base des instruments de l’Organisation internationale du Travail (OIT) et de l’Organisation des Nations Unies (ONU), une meilleure idée de leurs différentes utilisations possibles, de même qu’un intérêt accru pour les questions touchant les droits au travail, au Québec et dans le monde. Ainsi, ils seront mieux outillés pour utiliser le droit international dans leurs luttes syndicales, et également pour développer et faire fructifier leur solidarité avec les travailleuses et les travailleurs de la planète.

Guide